Comment une entreprise calédonienne peut-elle gagner de la visibilité sur Internet ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Il est devenu indispensable pour les entreprises de Nouvelle-Calédonie de s’assurer une présence sur Internet. Il est maintenant nécessaire d’être visible sur la toile et notamment dans les moteurs de recherche.

Jeco, l'annuaire de Nouvelle-Calédonie

Jeco, l

Mais cela demande un certain investissement que toutes les entreprises ne peuvent se permettre aujourd’hui. Il faut savoir ce que l’on veut exactement, contacter une entreprise spécialisée dans la création de site Internet en Nouvelle-Calédonie, valider un template graphique, rédiger du contenu, etc. La tâche de travail n’est pas négligeable et ne vous garantira pas pour autant la visibilité désirée.

En effet, si votre site Internet n’est pas correctement référencé (un travail qui se fait dès la conception du site), il ne sera pas visible et ne vous servira donc pratiquement à rien si ce n’est qu’à être vu par vos clients actuels. Mais cela ne suffira pas pour attirer de nouveaux prospects.

Les créateurs de site Internet ne se soucient malheureusement pas toujours de cet aspect là de la création de site web.

La Chambre de Commerce et d’Industrie de Nouvelle-Calédonie (CCI) vous propose une solution pour remédier facilement à ce problème avec le site Internet Jeco – L’annuaire des entreprises calédoniennes. Vous pouvez vous créer gratuitement une vitrine en ligne. Cette vitrine sera rapidement référencée dans les moteurs de recherche et vous garantira déjà une bonne visibilité en ligne. Totalement administrable, vous pouvez facilement la mettre à jour et y proposer en quelques clics des e-coupons dans la section « Bonnes Affaires » afin d’attirer encore plus de visiteurs sur votre vitrine…

Se créer une vitrine Jeco, c’est déjà faire un premier pas dans le monde d’Internet, sans les contraintes et le coût inhérent à la création d’un site pour votre entreprise.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »